Pianiste, trompettiste, compositeur et arrangeur de génie, Guillaume Poncelet est sorti de l’ombre en 2018 avec un premier album solo. Un style néo-classique, aux effluves subtilement mélancoliques. Il réitère avec Durango, à découvrir sur scène, tout en sensibilité et élégance.

Il n’est pas un jeune premier, loin de là. Depuis plus de 20 ans, il collabore avec des artistes aussi divers et prestigieux que Ben l’Oncle Soul, Mc Solaar, Stevie Wonder, Claude Nougaro, Electro Deluxe, Ayo, Gaël Faye, Ben Mazué. Ses notes accompagnent aussi l’image puisqu’il a composé des bandes originales de films et de documentaires.

Son deuxième album solo porte le nom du studio où il travaille. Durango est imprégné de l’âme de ce lieu, où il a créé tous ses projets musicaux récents. À travers une musique volontairement minimaliste, mêlant le classique à la musique moderne, il exprime une sensibilité à fleur de touches, prenant ses racines dans l’héritage des grands compositeurs européens comme Maurice Ravel, Gustav Mahler ou Philip Glass. Les yeux fermés, ses compositions hypnotiques et oniriques livrent des images apaisantes et procurent de vibrantes émotions. Laissez-vous happer !

« Une musique aux nuances profondes et subtiles. »

Radio France

Musique • Humour

La Truite

Compagnie Accordzéâm

Du sam 28 au dim 29 septembre

École Municipale de Musique, CARQUEFOU

Musique

Les Égarés

Ballaké Sissoko, Émile Parisien, Vincent Segal, Vincent Peirani

Le vendredi 4 octobre

Cité des Congrès, NANTES